Jiquilillo

C’est un petit village, perdu sur une pointe de terre au nord du Nicaragua. On y trouve quelques maisons éparts faites de bouts de tôles, de bois et autres matériaux de récupération. J’y suis allé au départ pour visiter la réserve naturelle Padre Ramos.

La visite s’est avérée très peu intéressante. Le guide m’a fait un bon prix, mais pas à la hauteur de sa prestation. Au bout de 15 minutes, la machette qui devait nous frayer un chemin dans la mangrove a fini au fond de l’eau. Son fils sensé pagayer était bien trop jeune et chétif pour le faire. Je l’ai remplacé sur la quasi totalité du parcours. Mais cette visite a été très enrichissante. La nièce de 11 ans était aussi du voyage. Elle m’a raconté comment elle a été élevée par sa mère et ses oncles et tantes quand son père est parti pendant la grossesse de sa mère. Du monde, elle ne connaît que son village: pas de télévision, pas de téléphone pour se connecter. Son plus long voyage a été à Chinandega, à 55 km, pour aller acheter ses fournitures scolaires. Elle veut absolument aller à l’école pour apprendre à lire et à compter. Elle ne veut pas qu’on la vole lorsqu’on lui rend la monnaie et savoir lire est important. On pourrait s’apitoyer sur sur son sort mais elle dégage une telle énergie et une joie de vivre qu’on en arrive presque à l’envier.

About the author

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *